Ensemble Iroise

L’Ensemble Iroise a été créé en 2011 pour les Premières Rencontres Musicales de Saint Ourzal (maintenant Rencontres Musicales d'Iroise). Réunis sur scène autour d’une même passion, la musique de chambre, les musiciens de cet ensemble cherchent à partager leur vocation avec le public en proposant des concerts riches et dynamiques mais également très ludiques grâce à la présentation de leurs concerts. Ils proposent des rencontres aussi bien humaines qu’artistiques. Ces jeunes musiciens aiment mettre en valeur la richesse de la musique classique en proposant des pièces de différents styles allant du duo au septuor à cordes.

 

 

 

Camille Bereau
Camille Bereau

Camille Bereau commence le violon au conservatoire d'Angers, dans la classe d'Yvette Monville. Il étudie par la suite avec Suzanne Gessner au Conservatoire National de Région de Paris, où il obtient un Premier Prix en 2004. Il intègre le Conservatoire National Supérieur de Musique de Lyon la même année dans la classe de Christophe Poiget et Marie Charvet. Il obtient son Prix en 2008 puis se perfectionne pendant un an à la Universität der Künst de Berlin avec Heime Müller. Il effectue ensuite une formation d'une année au sein du Deutsches Sinfonie-Orchester de Berlin, avec lequel il se produit dans des festivals tels que le Salzburger Festspiele ou encore au BBC Prom's de Londres, sous la baguette de chefs renommés, comme Herbert Blomstedt, Tugan Sokiev et Philippe Jordan.

 

En musique de chambre, il joue notamment en sonate au Festival de Printemps de Menton, en quintette au Tacheles et à la Französischer Kirsche à Berlin.

 

Durant ses études, il participe à l'Orchestre des Jeunes de l'Union Européenne en 2006, puis à l'Orchestre des jeunes de Hollande en tant que violon solo sous la direction de John Adams (concerts au Concertgebow d'Amsterdam, à Cologne, à Essen).

 

Depuis Septembre 2010, Camille Bereau est second soliste à l'Opéra de Lyon.

 

Léonie Delaune
Léonie Delaune

Léonie Delaune débute le violon en 1993. A l’âge de 12 ans, elle rencontre Marie Claude Theuveny qui l’accepte dans sa classe à l’Ecole Normale de Paris, puis à la Schola Cantorum. Parallèlement, elle est admise dans la classe de Suzanne Gessner au CNR de Paris en 2001. En juin 2003, elle obtient à l’unanimité son Diplôme de Virtuosité de la Schola Cantorum et son Premier Prix au CNR de Paris. En septembre de la même année, elle est admise au Conservaoire National Supérieur de Musique de Lyon dans la classe d’Annick Roussin et de Laurence Ketels.

Après avoir obtenu son Diplôme National d'Etudes Supérieures Musicales en 2007, elle part se perfectionner à la Hochschule Hanns Eisler de Berlin dans la classe de Ulf Wallin.

 

Durant ses études, elle élargit son répertoire de musique de chambre, notamment en quatuor à cordes et en sonate avec piano. En 2008 elle est sélectionnée pour participer au Festival de musique de chambre de Kneisel Hall aux Etats-Unis sous l’égide du Quatuor Juilliard.

 

Depuis son retour en France, Léonie Delaune est régulièrement sollicitée par l’orchestre de l’Opéra de Paris, où elle travaille notamment sous la direction Pierre Boulez, Phillippe Jordan, Semyon Bychkov, Kent Nagano… Par ailleurs, au sein de l’Orchestre Philharmonique de Bruxelles, elle a pu se produire à la Philharmonie de Luxembourg, au Concertgebouw d’Amsterdam, au Palais des Beaux-Arts de Bruxelles ou encore à la Cité de la Musique à Paris.


 

Cédric Laroque
Cédric Laroque

Issu d'une grande famille de musiciens, Cédric Laroque débute le violon à l’âge de six ans avec sa grand-mère. Après avoir suivi un cursus de trois ans à l’Ecole Nationale de Musique de Montreuil, il est admis au Conservatoire Régional de Paris en horaires aménagés à l’âge de quatorze ans dans la classe de Suzanne Gessner. Il obtient son Prix de violon en 2005 et intègre cette même année le cycle Supérieur du conservatoire.

 

En 2006, il est admis au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris dans la classe de Roland Daugareil. Il obtient trois ans après sa Licence de violon et intègre le cycle de Master d'interprétation.

 

Dans le cadre de ses études, il a eu l'opportunité de travailler avec le Quatuor Ysaye, Marc Coppey et se perfectionne lors de master classes auprès de Maurizio Fuks ou encore Peter Cropper.

 


Alexandre Dimcevski
Alexandre Dimcevski

Issu d'une famille de musiciens, Alexandre Dimcevski débute le violon à l’âge de six ans. Il étudie jusqu’en 2006 au Conservatoire à Rayonnement Régional de Toulouse, année durant laquelle il obtient son Prix et reçoit la Bourse AIDA de Toulouse. Il est alors admis au Conservatoire supérieur de Cologne où il obtient son Bachelor en 2014. Membre de la Jeune Philharmonie de Cologne, Alexandre se produit régulièrement dans différentes formations de musique de chambre. En Juin 2013, il remporte le Premier Prix du concours de Quatuor à cordes du Conservatoire de Cologne.

En 2015, Alexandre a interprété le Concerto de Tchaïkovski avec le Flora-Orchester de Cologne. Il suit actuellement son Master au Conservatoire Supérieur de Cologne dans la classe de Barnabás Kelemen.



Fabien Boudot
Fabien Boudot

Né à Marseille le 4 juillet 1974, Fabien Boudot débute le violon à l’âge de cinq ans au Conservatoire national de région de Bordeaux dans la classe de Micheline Lefebvre où il obtient la Médaille d’or de violon puis la Médaille d’honneur de la ville de Bordeaux.

En 1991, il est admis au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris dans la classe de Pierre Doukan et Olivier Charlier. Il obtient, en 1994, un Premier prix de violon et, en 1995, le Diplôme de formation supérieure avec mention très bien.

Il poursuit ses études au CNSMDP, en troisième cycle de musique de chambre, où il est premier violon du Quatuor Brancusi dans la classe de Michel Michalakakos. Parallèlement, il étudie à la Musik-Akademie de Bâle, dans la classe de Walter Levin et Hatto Beyerle.

Lauréat de nombreux concours (FNAPEC, Concours international de musique de chambre de Guérande, Illzach), il suit des master-classes avec de célèbres quatuors : Amadeus, Alban Berg, Ysaÿe, Hagen et se produit en concert en France et à l’étranger (Théâtre des Champs-Elysées, Radio France, Suisse, Allemagne, Autriche…)

 

En 1998, Fabien est nommé soliste à l’Orchestre national des Pays de la Loire. En 2000, il intègre l’Orchestre de Paris au sein duquel il participe à l’élaboration de plusieurs spectacles éducatifs et poursuit parallèlement une carrière de chambriste très active avec Roland Pidoux, Frank Braley, Paul Meyer, Eric Le Sage, Henri Demarquette ou les solistes de l’Orchestre de Paris.

Fabien Boudot a obtenu les bourses Sasakawa et Société Générale pour l’achat d’un violon crémonais anonyme de la fin du 17ème siècle.


 

Alex Diep
Alex Diep

Né à Reuil Malmaison en 1985, Alex commence le violon à l’âge de 6 ans au conservatoire de Créteil dans la classe de Pierre HOFER et obtient le Diplôme d’Etudes Musicales en 2003. La même année, il entreprend des études universitaires à la Sorbonne à Paris où il obtient un DEUG de musicologie en 2005. Parallèlement il se perfectionne auprès de Michaël HENTZ et entre en cycle de perfectionnement dans la classe de Catherine JACQUET à Créteil.

 

En 2005, Alex est admis au Conservatoire Supérieur de Musique et de Danse de Lyon dans la classe de Vladimir NEMTANU et Kazimierz OLECHOWSKI, où il obtient en 2010, son Master d’interprète avec la mention très bien à l’unanimité.

 

Passionné de musique de chambre et d’orchestre, Alex se produit régulièrement en musique de chambre dans différentes formations (quatuor, trio) notamment avec le Trio Palmer et les solistes de l’opéra de Lyon. Il est fréquemment invité au sein d’orchestre tel que l’orchestre National de France et le Philharmonique de Radio France. Alex intègre l’Opéra de Lyon comme violon tuttiste en octobre 2010.

 

Anna Kuhlmann
Anna Kuhlmann

Anna Kuhlmann commence le violon à Aschaffenburg (Bavière) sa ville natale. Elle poursuit ses études à la Hochschule de Würzburg dans la classe de Max Speermann et obtient un diplôme de concert en 2008.

En 2004 elle participe à L'académie internationale Gustav Mahler à Ferrara. Elle est ensuite académiste au Deutsche Oper am Rhein en 2005 et 2006, puis travaille à l'orchestre philharmonique de Brème et un an à l'orchestre de la radio de Stuttgart avant d'intégrer l'orchestre du Gewandhaus de Leipzig en 2010. Anna collabore également régulièrement avec le Bamberger Symphoniker, le Bergen Philharmonic orchestra (Norvège) et la Stattskapelle de Dresde.

 

Elle participe à des master classes de violon avec Thomas Brandis, Thomas Tomaszewski, Daniel Gaede, Jewgenij Schuk et de musique de chambre avec le Voces Quartett, Annemarie Speermann.

 

Amélie Legrand
Amélie Legrand

Amélie Legrand débute l’alto à l’âge de sept ans. Suivant sa scolarité en horaires aménagés, elle obtient en 2006 son Prix d’Alto au Conservatoire à Rayonnement Régional de Paris dans la classe de Louis Fima et son Prix de Formation Musicale. Elle est alors admise au Jeune Orchestre de L’Atlantique et au Conservatoire de Gennevilliers où elle reçoit son Prix de Perfectionnement dans la classe de Pierre Henri Xuereb. Admise en 2007 à la Haute Ecole de Musique de Genève, elle obtient en 2009 son Diplôme de Postgrade de quatuor à cordes dans la classe de Gabor Takacs-Nagy et en 2010 son Diplôme de Soliste dans la classe de Nobuko Imai. Elle poursuit alors ses études en Allemagne, au Conservatoire Supérieur de Cologne dans la classe d'Antoine Tamestit où elle obtient en 2012 son Master.

 

Passionnée par la musique de chambre, elle intègre en 2012 le Quatuor Alinde avec lequel elle se produit dans les plus grandes salles d'Europe et pour des festivals à renommées internationales (Wigmore Hall de Londres, Konzerthaus de Berlin, Mozartfest de Würzburg, Festival de Verbier...).

 

Amélie est également professeur d'alto à la Ida Bieler International School of Music de Cologne et joue régulièrement au sein de l'orchestre de chambre de Neuss et l'Orchestre du Gürzenich de Cologne.

 

Amélie a joué aux côtés de Nobuko Imai lors de son Festival Voila-Viola en tournée au Japon et à Taiwan. Elle a participé à l'Académie d'orchestre et de musique de chambre Gustav Mahler à Bolzano et a régulièrement joué avec l'orchestre de chambre de Stuttgart comme co-soliste. Elle a eu l’opportunité de travailler avec les Quatuors Ysaye et Enesco, les compositeurs Gyorgy Kùrtag (Festival d’Aix en Provence), Nicolas Bacri, et Christian Dachez, ainsi qu’avec les altistes Yuri Bashmet, Wolfram Christ, Gérard Caussé, Garth Knox...



Francois Lefèvre
Francois Lefèvre

François Lefèvre commence l'alto à l'âge de 8 ans à l’Ecole Nationale de Musique de Bourges. Il poursuit par la suite ses études au Conservatoire de Montluçon avant d’être admis en horaires aménagés au Conservatoire Régional de Paris dans la classe de Louis Fima. Il obtient alors en 2006 son Prix et intègre la même année le Cycle Supérieur du conservatoire. C’est en 2007 qu’il est admis au Conservatoire National Supérieur de Musique de Lyon dans la classe de Jean-Philippe Vasseur et Fabrice Lamarre. Il obtient en 2010 sa Licence d'alto. Durant ces trois années, il a participé à un échange de quatre mois avec l’Université de Montréal grâce auquel il a étudié avec l'altiste Jutta Puchhammer-Sedillot.

En 2010, il intègre le Conservatoire Supérieur de Cologne où il obtient son Master deux ans plus tard dans la classe de Matthias Buchholz.


François est aujourd'hui membre de L'Orchestre de la Radio d'Hanovre. Très tôt passionné par l'orchestre, il a régulièrement remplacé au sein de l'orchestre de Saint-Etienne, de l’Opéra de Lyon et de l'Orchestre National de Lyon. En 2012 il devient stagiaire de l'Orchestre du Gürzenich (Cologne) avant d'obtenir un contrat de deux ans dans ce même orchestre.


Lors de master classes François s'est perfectionné auprès d’altistes tels que Wolfram Christ, Thomas Riebl, Michel Michalakakos, Pierre-Henri Xuereb, Christophe Desjardins, Marie-Christine Witterkoer ou encore Hartmut Rohde. Il a suivi les cours de musique de chambre des Quatuors Ysaye et Debussy, ce qui l’amène à se produire régulièrement dans diverses formations. François est également par deux fois finaliste du Concours National des Jeunes Altistes.

 

Attiré par la musique contemporaine, il collabore avec le compositeur Christian Dachez qui lui dédie en 2010 une Sonate pour alto seul. Il joue également au sein d’Opus XXI, ensemble franco-allemand entièrement dédié à cette musique.

 

 

Ulysse Aragau
Ulysse Aragau

Ulysse ARAGAU a commencé le violoncelle à l’âge de 4 ans dans une famille de musiciens où il a été initié très tôt aux plaisirs de la musique de chambre. Il a ensuite bénéficié de l’enseignement de grands maîtres, tels que Daniel RACLOT (super soliste de l’orchestre philarmonique de Radio-France), Henri DEMARQUETTE (soliste international), Raphaël PIDOUX (membre du trio WANDERER), Raphaël PERRAUD (super-soliste de l’orchestre national de France), Gerôme PERNOO (soliste international), Anner BYLSMA (soliste international)… avant d’entrer en 2007 au CNSMDL (Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Lyon), dans la classe d’Yvan CHIFFOLEAU (soliste international), Alice BOURGOIN (co-soliste de l’orchestre national de l’Opéra de Lyon) et Christophe BEAU (soliste et chambriste), où il y a obtenu son master de violoncelle en 2011.

 

Son engouement pour la musique de chambre l’a poussé, dès son plus jeune âge à se produire dans diverses formations allant du duo à l’orchestre de chambre, pour jouer des œuvres allant de Couperin jusqu’à nos jours en participant à des créations.

 

Ulysse Aragau a pu durant ses études faire des récitals, jouer en tant que soliste avec l’orchestre du CNSMD de Lyon et a été plusieurs fois invité à jouer au sein de grands orchestres tels que l’Orchestre national de l’Opéra de Paris, l’Orchestre National des Pays de la Loire, l’Orchestre National de l’Opéra de Lyon…

 

Aujourd’hui, en plus d’être membre de l’Ochestre National des Pays de la Loire, Ulysse Aragau se produit régulièrement dans diverses formations de musique de chambre.

 

Jérémie Baduel
Jérémie Baduel

Jérémie Baduel commence le violoncelle au Conservatoire d' Aix en Provence dans la classe de Claire Rabier et obtient le Diplôme d’Etudes Musicales en 2001. Il suit ensuite les cours de Pauline Bartissol au Conservatoire de Toulouse et poursuit parallèlement des études d’ingénieur à l’Ecole Nationale Supérieure de l’Aéronautique et de l’Espace.

 

Il obtient en 2010 son Master d'interprète au CNSMD de Lyon dans la classe de Anne Gastinel et son Master de pédagogie en 2012.

Jérémie collabore régulièrement avec l'Orchestre de l'Opéra de Lyon, l'Orchestre National de Lyon et L'Orchestre de la Suisse Romande en tant que violoncelle co-solo. Il travaille depuis février 2012 à l'Orchestre du Gewandhaus de Leipzig (contrat temporaire).

 

Passionné de musique de chambre il fait partie du quatuor Palmer et participe régulièrement à des masterclasses de violoncelle avec Roland Pidoux, Phillip Müller, Jean Guilhen Queyras, Jürnjakob Timm, Bernahrd Gmelin et de musique de chambre avec notamment Claire Désert, Emmanuelle Strosser, le Trio Wanderer, Christian Ivaldi.

 

Lola Descours
Lola Descours

Lola Descours débute le basson à l'âge de 11 ans dans la classe de J-F Angelloz à Reims, où elle obtient, parallèlement à un premier prix de piano dans la classe de Julien Médous, le premier prix de basson. Elle poursuit ses études au Conservatoire à rayonnement Régional de Paris avec Laurent Lefèvre où elle remporte le premier prix avec les félicitations du jury, ainsi que le prix de musique de chambre au conservatoire régional de Boulogne dans la classe d’Hortense Cartier Bresson. En 2006 elle rentre au Conservatoire National Supérieur de Paris dans la classe de Marc Trénel et obtient en 2010 un Master mention Très Bien à l'unanimité. Au cours de ces années, elle a également étudié le basson baroque auprès de Giorgio Mandolesi et effectua une année d'échange Erasmus à la Hochschule für Musik und Theater de Hanovre avec Dag Jensen.

 

Lola a remporté le 1er prix de l'IDRS Young Artists Competition (Birmingham, 2009), le 3ème prix du Concours International de Hautbois et Basson à Lodz (Pologne, 2011) et le second prix du Concours International Crusell (Finlande, 2011). Passionnée par la musique d'ensemble, elle est régulièrement invitée à jouer auprès de grands chambristes tels que David Walter, Romain Guyot ou André Cazalet et participe à plusieurs concerts au sein de L'ensemble Initium, Pasticcio Barocco, Mahler Chamber Orchestra ou Spira Mirabilis. En tant que pianiste, elle a étudié la musique de chambre avec de grands maitres comme Miguel Da Silva (membre du Quatuor Ysaye) ou Christophe Giovaninetti (ex 1er violon du quatuor Ysaye).

 

Elle est depuis 2007 bassoniste au sein de l'Orchestre de Paris, où elle joue notamment sous la baguette de Christoph Eschenbach et de Paavo Jarvi, ainsi que de chefs invités tels que Pierre Boulez, Neeme Jarvi, David Zinman, Herbert Blomstedt, Marek Janowski etc... Elle se produit également en tant que basson solo avec diverses formations européennes comme le Rotterdams Philharmonisch ou le London Philharmonic Orchestra.

 

© Augustin Frison-Roche "L'Automne" www.frison-roche.fr
© Augustin Frison-Roche "L'Automne" www.frison-roche.fr